Publié le

En Colombie, un jeune Belge rêve d’une vie en autosuffisance

Comme de nombreux explorateurs avant lui, le Belge Philippe Bekaert, 30 ans, est parti il y a trois ans pour l’inconnu, en Amérique du Sud afin d’y poursuivre son rêve : vivre en autosuffisance. Jardinier de profession, il a créé une petite communauté dans le nord de la Colombie baptisée «Mundo Nuevo» («Monde Nouveau»).

«Nous voulons faire de Mundo Nuevo un think tank, un incubateur, un lieu d’exposition de la vie durable», explique le Belge à la RTBF. Sa communauté, qui consiste en une ferme biologique et une auberge de jeunesse, emploie 18 personnes et accueille notamment des volontaires du monde entier recherchant la même inspiration et aidant à tous les projets des lieux : «permaculture, de reforestation, de réserve naturelle, préservation de l’eau des montagnes, apiculture, recyclage très poussé».

«La stabilité économique nous vient grâce à nos chers clients»

«Sans eau, il n’y a pas de vie. Mundo Nevo a la chance d’avoir une source. La stabilité économique nous vient grâce à nos chers clients. L’indépendance énergétique, c’est juste un investissement. Il reste donc l’alimentation et c’est le gros morceau. Notre but final pour une alimentation durable est de cultiver et produire tout ce que l’on consomme, excepté le sel! Avec un modèle de permaculture pour la production de tous les fruits, légumes, herbes aromatiques et épices, graines, huile d’avocat, plantes médicinales, noix, champignons, oeufs, etc.», détaille Philippe Bekaert.

Source : Vegemag
Lire la suite:

Publié le

Maxime de Rostolan : « Nous ne sommes pas en mesure de nourrir la planète »


Maxime de Rostolan a poussé un coup de gueule ce week-end lors du Climate BootCamp à la Bourboule.

Initiateur d’un projet de microferme en Indre-et-Loire, Maxime de Rostolan défend bec et ongles l’agroécologie, la seule option selon lui pour vaincre la faim dans le monde.

« C’est l’agriculture industrielle qui est responsable en grande partie de la déforestation »
« L’agriculture industrielle et chimique est au bout du rouleau et il est temps de changer les techniques afin de retrouver le bon sens paysan » explique Maxime de Rostolan avant d’enfoncer le clou : « C’est l’agriculture industrielle qui est responsable en grande partie de la déforestation, des rejets de gaz à effets de serre d’origine entropique sans oublier les effets néfastes de l’agriculture mondialisée qui voient les denrées parcourir parfois plus de 5.000 km avant de terminer dans nos assiettes. Tout cela participe du dérèglement climatique ».

Publié le

Actualités: agriculture biologique mai 2017

  1. Christos Ikonomòu met en mots la rage des Grecs
  2. Aide-cuisinier/aide-cuisinière
  3. Malgré la LGV, le système laitier est resté très pâturant
  4. Mélanges fourragers suissesCinq nouveaux mélanges éligibles au …
  5. Consommez autrement et local
  6. Haut Atlas: On apprend à régénérer la terre à Anguelz
  7. La biodiversité… un autre regard sur le territoire et le paysage
  8. Conseil de gouvernement Agriculture biologique et langue des signes
  9. Pratiques agricoles Les agriculteurs non bio en quête de …
  10. Curieux débat sur "l’agriculture de demain" à Boisseuil…
  11. Je vote au quotidien: comme Julie, consommez moins mais mieux
  12. Objectif bio pour les biscuits gourmands de Castanet
  13. Petit Futé : un carnet de voyage dédié au Pays du Cognac
  14. Chamb’Agri Formation : des formations bio en partenariat avec des …
  15. L’Impertinent rosé 2016 Château des Estanilles
  16. Reconversion De la SNCF à la boulangerie, Sylvain Hanriot-Colin …
  17. Dominique Klein, le Monsieur Cigogne de Lorraine
  18. Kuná : le trésor caché d’Équateur
  19. Le "vromage", le vrai faux fromage vegan
  20. Au Jardin de la Redonne la culture du bio se partage
  21. Un producteur de cidre bio tombé dedans étant petit
  22. L’importance de la pause déjeuner en France et en Europe
  23. "Manger Bio Local en Entreprise" : un projet en passe d’être déployé …
  24. Ille-et-Vilaine : 3 millions d’euros, pour promouvoir une agriculture …
  25. Bayeux. François Lecornu, un agriculteur bio engagé
  26. Le 3 mai 1991 : On a compris que de l’agriculture intensive « vient …
  27. Il faudra des millions d’euros pour sortir les poules de leurs cages
  28. Accord sur le bio entre l’UE et le Chili
  29. Le suisse d’intrants bio Eléphant Vert s’implante au Sénégal
  30. Pourquoi les agriculteurs plantent-ils dans un champ déjà …
  31. Biocybèle reconduite à Graulhet pour trois ans
  32. Magny-les-Hameaux Deux nouvelles serres installées dans la ferme bio
  33. Innovation céréales à paille Les 5e Rencontres scientifiques du …
  34. La Nouvelle-Aquitaine prépare un nouveau plan régional pour l …
  35. De nouvelles aides pour le bio en Nouvelle-Aquitaine
  36. Agriculture : la Région met 28 millions pour accélérer la conversion …
  37. Agriculture | La Région renouvelle le dispositif d’aides au …
  38. C’est parti pour la semaine de l’agriculture bio 2017
  39. Le côté obscur des supermarchés discounts coûte cher
  40. Deux azuréens lancent la vente de paniers de fruits et légumes …
  41. AgendaL’organisme de sélection en race normande programme un …
  42. Laines Paysannes : valoriser les laines locales tout en soutenant l …
  43. "La contribution des plantes médicinales et aromatiques à la …
  44. En attente des résultats du projet Graine, le gouvernement gabonais …
  45. Testez les croquettes bio sans céréales pour chien de Yarrah !
  46. Des agriculteurs plus près de la population
  47. Le bio : nécessité vitale ou argument de vente ?
  48. ALIMENTATION. Les produits bio les plus vendus
  49. BEAUTÉ. Bio de la tête aux pieds !
  50. ALIMENTATION. Du pain bio pour tous les goûts