permaculture

La permaculture

La permaculture, c’est une démarche, une philosophie de vie ou animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et autosuffisant.

Le mot permaculture en lui-même est la contraction de « culture permanente ». Le but est de prendre soin de la nature, des Hommes et de partager équitablement, autrement dit de concevoir des cultures autosuffisantes et respectueuses de l’environnement et des êtres vivants.

Il regroupe des principes et des techniques d’aménagement et de culture, à la fois ancestraux et novateurs, dans un concept global, le design. Il vise à faire de son lieu de vie un écosystème harmonieux, productif, autonome, naturellement régénéré et respectueux de la nature et de TOUS ses habitants.

Voici quelques principes clés du jardin en permaculture :

Observer et analyser son site par la cueillette de données sur le terrain. Par exemple, connaître le cycle de l’eau, le cycle solaire, les vents dominants, le climat, les microclimats et les types de sols, permettra de mieux choisir les emplacements pour vos espaces de culture, du verger, les animaux, etc.;
Valoriser la diversité dans notre écosystème;
Définir ses zones d’activité pour se faciliter la vie et économiser de l’énergie;
Imiter la nature, car c’est le modèle ultime de permaculture;
Faire en sorte que chaque élément de votre système remplisse plusieurs fonctions. Par exemple, les poules vous nourrissent et vous fournissent votre fertilisant;
Quelques techniques de base du jardin en permaculture :

Ne pas laisser le sol nu, utiliser du mulch (paillis) pour garder l’humidité du sol;
Récupérer l’eau et la recycler;
Pratiquer des associations positives : plantes, légumes, herbes, fleurs comestibles et petits arbres fruitiers sont couramment cultivés ensemble; par exemple, les tomates poussent mieux près des carottes, basilic, laitue, oignons et n’aiment pas pousser à côté des concombres, brocoli, kale, choux. La laitue n’aime pas être près du brocoli, etc…
Cultivez serré avec un maximum de diversité dans un minimum d’espace;
Prendre soin de son sol en attirant les vers de terre qui sont essentiels pour garder le sol meuble et en bonne santé;
Faire son compost ou rien ne doit être perdu.
Une fois votre jardin conçu et réalisé, il prendra soin de lui-même naturellement et vous n’aurez plus alors qu’à l’arroser de temps en temps, en récoltant les fruits et remettre occasionnellement du mulch ou paillis pour protéger votre sol.